Barre anti rapprochement : les informations clés

A ne pas confondre avec la barre anti roulis (aussi appelée barre stabilisatrice) qui permet de réduire le phénomène de roulis en virage (mouvement d’oscillation droite/gauche), la barre anti rapprochement permet de rigidifier le châssis de votre auto.

A quoi sert une barre anti rapprochement ?

De part le poids du moteur et surtout des contraintes liées à une conduite sportive, les demi-trains d’une voiture ont tendance à se rapprocher l’un de l’autre (illustration de gauche), ce phénomène est d’autant plus important lorsque le véhicule est rabaissé, muni de pneus taille basse et/ou qu’il ne possède pas d’arceau. L’intérêt d’une barre anti rapprochement est donc très simple : limiter ce rapprochement (illustration de droite), ce qui rigidifie le châssis de la voiture et permet donc d’obtenir une meilleure tenue de route et une conduite plus précise et réactive.

 

                             

 

Les différentes barres anti rapprochement

Une voiture possédant 2 trains roulant (avant et arrière), il existe donc 2 types de barre anti rapprochement qui se déclinent en 2 versions : inférieure et supérieure. Dans tous les cas, nous recommandons des barres en acier et non en aluminium et non réglable si possible (plus rigide).

 

Barre anti rapprochement avant :

Supérieure : la plus utile et utilisée ! Le train avant subit nettement plus de contraintes que le train arrière et l’architecture des suspensions avants entraine un rapprochement plus important en haut qu’en bas.

 

 

Inférieure : en complément de la barre supérieure. Elle permet principalement de rigidifier le berceau.

 

 

 

 

Barre anti rapprochement arrière :

Supérieure : elle traverse le coffre et à la même fonction qu’à l’avant. Soumise à moins de contrainte, cette dernière n’est pas la plus plébiscitée par les pilotes amateurs.

 

 

 

Inférieure : beaucoup moins répandue car peu de marque propose cette barre anti rapprochement inférieure. A utiliser en complément de la barre supérieure.

 

Montage barre anti rapprochement

Avant toutes choses, il est important de savoir qu’une barre anti rapprochement (hors barre montée d’origine constructeur) n’est pas homologuée pour une utilisation sur la route. En effet, en cas d’accident vous ne serez pas assuré.

Une barre anti rapprochement avant supérieure est très simple à installer, il suffit d’enlever les écrous de tête d’amortisseur afin de la mettre en place, puis revisser les écrous.

Pour les autres barres, le montage peut parfois être plus compliqué et surtout nécessiter des modifications : modification de points d’encrage, découpe de tôlerie…

 

Cliquez sur ce lien pour retrouver toutes nos barres anti rapprochement